Film 100 ans : description texte

Le film retrace les 100 ans d’activité de la Ligue Braille, de 1920 à 2020, à travers une succession de photos et de films d’archives, encadrés de petites animations. Cette description n’est pas exhaustive, mais vise à donner l’essentiel des éléments visuels utiles à la compréhension de l’ensemble.

1920
Un film d’archive montre une vue de la bibliothèque : une grande salle avec de nombreux rayonnages disposés en rangs serrés et remplis de livres en braille.

1930
Une animation montre un boulevard de Bruxelles dans les années 1930. Un vieux tramway passe devant un groupe de 19 personnes. C’est le comité de la Bibliothèque de la Ligue Braille. On reconnaît au centre Cécile Douard, la présidente de l’association et Gérard Borré, qui lui succédera.

L’image est ensuite floutée pour laisser apparaître un document : une carte délivrée par la Ligue Baille donnant l’accès gratuit aux transports en commun bruxellois pour les personnes aveugles.

1926
Une animation montre une ancienne carte de Belgique. Des épingles viennent se ficher comme des flèches sur les emplacements des différentes implantations de la Ligue Braille. Sur la gauche apparaît une photo en buste de Gérard Borré, président de la Ligue Braille, parlant au micro de l’INR, c’est-à-dire l’Institut National de Radiodiffusion, ancêtre des actuels services publics de radio-télévision en Belgique. [NL : NIR / Nationaal Instituut voor de Radio-Omroep]

1953
Une animation présente des photos insérées sous forme de coupures de presse et un extrait de reportage filmé, illustrant la visite de nos reines à la Ligue Braille. On voit successivement la reine Élisabeth avec Gérard Borré, une séquence de la visite de la reine Fabiola et la reine Mathilde avec une petite fille aveugle.

L’évolution de la Bibliothèque est illustrée par des extraits de films montrant successivement : un enregistreur à bandes magnétiques, une main insérant une disquette – ou floppy disk – dans un ordinateur, un collaborateur du studio manipulant une bande magnétique sur un enregistreur, une vidéo-loupe, une personne aveugle testant un système de synthèse vocale avec un petit scanner qu’il passe sur les pages d’un livre imprimé, une autre personne aveugle testant un lecteur de CD DAISY, une troisième personne aveugle utilisant un ordinateur équipé d’une barrette braille.

Trois séquences filmées présentent des personnes aveugles ou malvoyantes sur leur lieu de travail : un ouvrier au milieu de casiers avec différentes pièces de récipients qu’il est en train d’assembler ; un autre occupé à monter le joint d’un pare-brise d’automobile ; un kinésithérapeute manipulant la cheville d’un patient.

1954
Une animation présente une série de photos sous forme de petites diapositives d’un disque stéréoscopique tournant dans une visionneuse View-Master, boîtier en plastique ressemblant à des jumelles.

1997
Le Service d’encadrement pédagogique mis en place à la Ligue Braille était d’abord destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur, puis il s’est étendu à l’accompagnement scolaire des plus jeunes. Des extraits de reportages filmés montrent successivement : une accompagnatrice avec deux jeunes filles dont une lit un texte en braille ; une salle de classe avec un élève disposant d’un système de vidéo-loupe agrandissant le tableau où écrit le professeur ; un jeune garçon effectuant un exercice de reconnaissance de formes géométriques avec une accompagnatrice.

La Ludothèque est illustrée par un extrait de documentaire filmé montrant des personnes aveugles jouant au scrabble avec des plateaux et des pièces adaptés.

Les stages à la mer sont représentés par un montage d’une photo avec un jeune garçon aveugle et une monitrice en train de jouer ensemble. L’image est insérée sur un fond montrant le ciel et une rangée de cabines de plage.

2000
Des extraits de reportages filmés montrent divers appareils exposés au BrailleTech : une vidéo-loupe portative ; un clavier d’ordinateur avec des touches en grands caractères noirs sur fond jaune ; une série de lampes de lecture et de loupes à main.

D’autres séquences filmées montrent des orthoptistes et des ophtalmologues pratiquant des examens et des soins de l’œil.

2020
Une mosaïque d’images récapitule l’évolution de la Ligue Braille en 100 ans et le film se termine sur le logo rafraîchi aux couleurs du centenaire : un personnage avec son chien-guide, stylisés et colorés en bleu, vus légèrement de biais, marchent vers la droite. Le personnage tient de la main droite une canne blanche, de la gauche la laisse de son chien qui le précède d’une longueur. En haut à droite, on voit l’inscription « 100 ans » surmontée d’une série de barres verticales de différentes hauteurs rappelant des barres de fréquences sonores, le tout en bleu avec un dégradé de couleur vers la droite, passant au vert puis au jaune. Sous le logo figure en caractères bleus la mention « Ligue Braille asbl, une autre façon de voir la vie ».